IMG_1038

Jean Luc tonnelier Smith Haut Lafitte

 

…JEAN-LUC ITEY…

…TRAVAIL D’ART …

 

Il arrive le premier dans les vignes de la tourelle de Smith Haut Lafitte.

Il aime ce moment de rencontre avec la nature.

Jean-Luc travaille ici depuis 2001, dans des conditions agréables, nécessaires à un travail physique important.

C’est un art de savoir fabriquer, sur place, par choix du propriétaire, les barriques d’un château de renom…

La barrique château…

La barrique Bordelaise.

Signature élégante, grâce au liage final… châtaignier lié avec de l’osier.

N’allez surtout pas la confondre avec la barrique de Bourgogne…

Sa moyenne de production est de 3 à 4 barriques par jour, ce qui, à l’année donne une jolie production variante de 450 à 500 futs.

Une centaine de barriques sont fabriquées dans des tonnelleries extérieures afin de permettre une amélioration, une vision différente sur le travail.

Pour cela Jean-Luc travaille en collaboration avec l’œnologue, le maître de chai.

Sélection des bois, bois de chêne, Français uniquement, qu’ils feront sécher pendant deux ans à l’air libre.

Cela permettra, entre autres, de le laver de ses tanins les plus grossiers.

Une fois sec, une  tonnellerie plus industrielle fera l’usinage de la douelle, ces pièces de bois qui vont faire toute la barrique.

 

 

 

IMG_1034                                                      IMG_1035

 

 

 

Travail très précis, au niveau des jointages, effectués par de grosses machines.

Différentes étapes.

*Montage de la barrique en rose, les douelles sont droites, cela va faire comme une jupe.

*Première chauffe, consiste à mettre cette jupe sur le feu, pour lui donner forme, galbe…

*Deuxième chauffe, en douceur, pour faire dégager les arômes, si c’est un vin blanc ou un vin rouge.

L’art du tonnelier se manifeste particulièrement dans ces moments délicats de surveillance, d’attention, de savoir-faire.

La chauffe sera spéciale pour apporter des notes différentes.

Recherche de notes épicées, caféinées pour les rouges.

Beaucoup plus vanillées, saveurs amandes grillées pour les blancs.

 

 

 

IMG_3877

 

 

*L’épreuve, après la mise et le serrage des fonds, par l’eau chaude, l’air, afin de savoir si la barrique est étanche, s’il n’y a pas de fuite.

*Finitions, par un ponçage extérieur soigné à la main, mise en place des barres de renfort devant, les chevilles, les cercles définitifs.

C’est un moment unique de regarder travailler Jean-Luc avec un des outils de son père, qui, avant sa retraite était… tonnelier chez Pétrus…

 

 

 

IMG_1047                                                       IMG_1032

 

 

Il travaille avec efficacité, force, douceur.

Une atmosphère particulière se dégage de cet endroit gardé authentique.

Jean-Luc parle avec plaisir de son travail, se tait quand il travaille.

Il rêve de St Emilion dont il est tombé amoureux, cadre magnifique de sa jeunesse, premier travail de tonnelier.

Merci Monsieur le tonnelier… pour votre patience lors de ma présence, votre partage généreux lors de ces deux rendez-vous à quelque mois l’un de l’autre.

Mr et Mme Cathiard peuvent être fiers de votre travail.

Art, patrimoine…

Mention très bien: 334

 

 

IMG_1037                                                        IMG_1006

 

 

Sur un fond de fût, bois accroché au mur, un croquis… un lièvre court, un lièvre de Smith Haut Laffite, celui qui attend Jean-Luc à son arrivée, tôt le matin…

Un lièvre coloré, plein de punch, joyeux…

Une œuvre du tonnelier …

 

 

IMG_3878                                                      IMG_3885

IMG_0455

Sète fait son cinéma…

 

 

SILENCE! ACTION!

MOTEUR! 

 

 

IMG_0446                                             IMG_0449

 

 

 

IMG_0421

 

 

 

Sète fait son cinéma dans une ville à la lumière propice.

 

SUN SETE FESTIVAL… du 7 au 11 juillet 2017… Festival du film de Sète…

sunsete-festival.fr

Agnès Varda qui a donné tant de valeurs à La Pointe Courte, d’amour pour les habitants du lieu, dans son film de 1954, vient d’avoir,  juste retour, le prix du meilleur documentaire au festival de Cannes…

Un camion faiseur d’images, transporte le moment magique du ‘’clic clac’’ de village en village.

Candice Renoir, série policière de France 2, fait la part belle, à la ville, ses environs …

Une touche rose se balade avec humour, simplicité, dans les quartiers de Sète.

Et puis …

Tf1 arrive, s’installe (ou pas), chez vous, Sétoises et Sétois…

Pas tout de suite… votre temps vous appartient…

Pas tout de suite…

Demain !

Les castings s’enchaînent …

 

SOURIEZ VOUS ÊTES FILMES…

 

 

 

IMG_0418                                                                IMG_0445

IMG_0241

Sète les 2 thoniers de Martial

 

 

 

 

LES PASSEURS DE PATRIMOINE

…MARTIAL…MARTIAL LUBRANO…

A LE VENT EN POUPE…

 

IMG_0229

 

 

Martial s’en va, s’en va battre la campagne, la campagne de thon rouge…

Un comble lorsque l’on sait que Martial va partir en pleine mer.

Ce 25 Mai il met cap sur la zone Sud des Baléares, cette fois ci, pas de détroit de Gibraltar, il ne poussera même pas au large de la Libye.

Il a une autorisation de pêche pour un mois, c’est court  un mois…

Martial a 34 ans, l’ardeur au travail.

Il a commencé à être sur les ponts dès son plus jeune âge, à 10 ans, pendant les vacances, il profitait pour participer à la pêche.

A 19 ans il a commandé son premier bateau.

Passeurs de patrimoine. Depuis quatre générations Lubrano, le savoir-faire se transmet de pères en fils.

Depuis quatre générations des papas thons expliquent à leurs fils que s’ils ne veulent pas finir en sushi dans un grand restaurant Japonais, ils devront être les plus rapides, plus malins pour ne pas succomber aux charmes des sardines…qui les enverraient irrémédiablement  vers la chambre de la mort…

Pas d’états d’âme pour les pêcheurs, il faut travailler, ils remontent juste la pente, de 2009 à 2013, les quotas avaient été réduits, 1/3 de la flotte est partie…

Plan de sortie. Sortie de flotte.

A ce jour les scientifiques disent qu’il y a plus de thon que ce qu’ils avaient estimé.

 

LE BATEAU M’A INTERPELLE… GRANDIOSE !

IMG_0077                                             IMG_0199

 

Il me faisait face, imposant dans ses 25 m de long, bruissant de ses feuilles protectrices, solidement  implanté sur ses cales.

Il faut lever la tête pour admirer tous les détails, bateau d’aluminium, qui ne se rouille pas, mais qui, si l’on n’y prend pas garde, peut se creuser…

Martial à deux bateaux qu’il doit préparer, rénover, peindre, accompagné d’ouvriers compétents.

Il a aussi ce bateau en bois, qu’il aime particulièrement, dont il est très fier, avec lui, il a pu affronter les vagues de ses différents voyages.

 

 

IMG_0241                                                    IMG_0233

 

Il va partir avec son frère Jean-Gérald.

Chaque bateau,  a un équipage composé de 12 marins,  2 observateurs, un contrôleur.

Il est prêt Martial, il n’a pas peur d’un travail non-stop pendant un mois, avant de confier les thons à des mareyeurs.

Les thons seront engraissés avec des sardines, dans des fermes, en mer.

Ils partiront ensuite vers le Japon.

Les Japonais raffolent de ce poisson qu’ils achètent, à des prix astronomiques.

CHRISDERIC II  VILLE  D’ARZEW 2 partent le 25 Mai, si vous les croisez lors de leur départ, saluez les…

A son retour Martial est heureux de retrouver son île singulière, il aime particulièrement lors de son approche, la vision de Sète sur la Méditerranée, c’est l’endroit qu’il préfère.

 

N’oublions pas… Le thon est tout bon…

Pour le coeur, le manque de fer, riche en vitamine(S)… D, B12, A, des Omégas 3, protéines lipides…

C’est déjà dit… Le thon c’est le steak de la mer…

Mention très bien : 334

Les pêcheurs de Sète, que ce soit sur, un thonier, chalut, barque, ont l’amour de leur ville, de leur métier.

C’est un bonheur de les rencontrer…

 

IMG_0212                                          IMG_0111

 

 

 

IMG_0227                                    IMG_0232

 

 

 

 

 

IMG_0221

029

Sete les hamacs d’Antoine

…ANTOINE..

PASSEUR DE PATRIMOINE..

Je suis né à Sète le 16 février 1936…

 

 

IMG_0308

 

 

Quai de la consigne, suspendu dans les airs, les hamacs sont un appel à la sieste.

Farniente…

Antoine vous propose du rêve…un voyage dans le temps.

Installez-vous, balancez-vous, balancez-vous, balancez-vous dans l’histoire, découvrez l’Amérique avec Christophe Colomb, depuis le Santa Maria.

Balancez-vous, libérez-vous sur l’Hermione, respirez  la petite fille Océan, et l’Atlantique de La Fayette…

 

 

028                    IMG_0309           IMG_0096

 

 

Il y a plus de 20 ans qu’Antoine est dans cet endroit face à la criée, face à l’activité des bateaux de pêche.

Antoine fabrique des hamacs.

Minuscule point de travail encombré de fils aux couleurs éclatantes illuminant la pièce sombre.

Antoine accompagné de sa sœur Rose Marie, travaillent l’hiver.

Provision… pour mieux vendre l’été.

Antoine était pêcheur, il aime à dire qu’il était capable d’abattre des montagnes…

Antoine a oublié qu’il a droit à du repos, qu’il est à la retraite…

Une petite retraite…

Il n’a pas oublié  son accident en mer, lors du retour au port.

Dans la cale, il a glissé sur un mélange d’huile et d’eau, une hélice a anéanti en quelques secondes sa jambe…

Prothèse… handicap.

Antoine a besoin de vendre ses hamacs,  a envie que ses hamacs plaisent, juste retour de son travail…

N’hésitez pas, rendez lui visite, il vous expliquera, s’il n’est pas douloureux ce jour-là, son savoir-faire.

Les produits sont solides, inusables, résistants aux caprices de la météo.

Choix dans les tailles, les coloris.

Vous pourrez compléter vos achats, sur l’étal, Sainte Lucie vous fera de l’œil… quelques étoiles de mer, des coquillages.

Vous aurez le plaisir, par votre geste, de booster le moral d’Antoine et… de son portefeuille…

Marie, nous avons pollué la planète, à l’heure qu’il est, les ballons roses et gris doivent perturber les entrailles d’un poisson ou d’un oiseau…

Ils ne sont pas parvenu jusqu’à Thomas Pesquet…

Mention très bien : 334

 

030

 

*Marie… Rose Marie, toi qui va lire ces lignes sur l’écran d’une amie du quartier haut, combien j’aime ton accent qui chante Sète, ton cœur aussi généreux que ta voix…

 

 

IMG_0096             IMG_0098          IMG_0091

IMG_0334

Sète! 20 bonnes raisons de découvrir Sète.

 

 

 

 

…20 RAISONS ET BIEN PLUS…

 photo fin article

 

1/C’est une île… Singulière.

 

 

       IMG_0780

 

 

2/ Dormir une nuit, ou plus dans le Grand Hôtel

3/ Regarder le lever de l’aurore, sur la ville, le port, l’étang de Thau depuis le Mt St Clair.

4/ Vérifier que Métal’Giraf , Métal’Hippocamp, version 334, sont en place…

4B/ Un café noisette… Bar Le Chaland…entendre la ville qui s’éveille avec les pêcheurs.

5/ Vivre le marché bien vivant des Sétoises et Sétois qui envahit les ruelles.

6/ Les Halles de Sète, l’endroit où le monde se refait, autour d’un Ricard.

7/ Lever la tête, admirer façades, fers forgés des balustrades.

8/ Se faire exploser… les papilles en dégustant, sur la terrasse de Boule, quelques spécialités… le 20 de 7, Macaronade.

9/ Faire connaissance avec la Tielle, spécialité culinaire de Sète.

10/ Oublier l’échelle Weight  Watchers, en croulant sous les calories, excellentes, du Frescati de Sète…

11/ Intellectuel, en passant des heures dans les deux célèbres librairies, L’Echappée Belle, la Nouvelle Librairie Sétoise…

12/ S’arrêter à l’Office du Tourisme de Sète, pour des conseils, un office qui se bouge.

13/ Visiter le phare St Louis, point unique du Môle.

14/Le cimetière marin, ses tombes célèbres, au-dessus de la Méditerranée, ne pas oublier l’autre cimetière, Le Py, ou flotte un air de Brassens…

15/ Musée Paul Valéry.

16/ L’Espace Georges Brassens.

17/ Voir Sète depuis les canaux, la mer…

18/ Incontournable Pointe-Courte.

19/ Une cure d’iode dans les huîtres de l’étang et ou les poissons de la dernière pêche….

20/ A la rencontre de Sète…, Lazaret, théâtre de la mer, corniche, criée, médiathèque, manifestations nombreuses, diverses…

 

Mention très bien :  33

RENCONTRER FEMMES & HOMMES DE SETE…

IMG_0323                                                       IMG_0332

IMG_0412

IMG_0415 IMG_0422 IMG_0467

                                                 IMG_0418

 

 

 

IMG_0305

Homme libre toujours tu chériras la mer

…L’HOMME ET LA MER…

Charles Baudelaire

 

 

Homme libre, toujours tu chériras la mer !

La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme

Dans le déroulement infini de sa lame,

Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

 

Tu te plais à plonger au sein de ton image ;

Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton cœur

Se distrait quelquefois de sa propre rumeur

Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

 

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :

Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;

Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,

Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

 

Et cependant voilà des siècles innombrables

Que vous vous combattez sans pitié ni remord,

Tellement vous aimez le carnage et la mort,

Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !

 

Charles Baudelaire.

IMG_9928

Base Sous-Marine Bordeaux

 

 

.LONGUEUR LARGEUR PROFONDEUR HAUTEUR…

.Travail de mémoire.

 

 

 

IMG_9950                                           IMG_9995

 

 

Un énorme bloc de béton gris se reflète sur les eaux impassibles du Bassin de Bacalan.

Grandes bouches ouvertes sur les cris silencieux, langues de peuples confondus, déchirant la nuit de l’espace-temps, pour venir jusqu’à moi.

Combien d’hommes, silhouettes grises, ombres passagères, ont souffert, lutté, pleuré, dans un travail imposé, au-delà de leurs limites, payant de leurs vies parfois…

 

IMG_9920

 

 

Ici tout est en opposition, des souffrances passées empreintes sur les murs ne reste que l’atmosphère paisible qui vous enveloppe.

C’est pour cela qu’il faut choisir son heure pour entrer dans la base.

Accueillir le choc

Immensité… confinement …

Luminosité… obscurité.

Guerre…Paix.

 

IMG_5660                                                                         IMG_9928

 

 

Archaïque…contemporaine la base sous-marine s’adapte à son histoire.

Faire silence dans un lieu calme.

Faire silence dans un lieu où tout est résonance.

 

 

IMG_5699 (1)                                                                     IMG_9916

 

 

C’est une visite à faire, à refaire…pour s’imprégner du lieu d’une façon toujours différente.

Les expositions régulières permettent l’accès.

Prenez le temps de lire l’histoire de la Base sous-marine, histoire de Bordeaux, ses habitants…

De nombreux articles en parlent…

www.u-boat.fr/bordeaux.htm

Mention très bien 334

*A la ville de Bordeaux qui a su garder cet édifice pour le transformer en un lieu de rencontre.

*Les brins d’herbe, plantes, touches vertes  qui poussent sur le béton gris.

 

…VIE…

IMG_0944

Le phare du Cap-Ferret …

 

 

Photos fin article.

Depuis 1945 , année de sa rénovation, la tour de garde de l’entrée du Bassin et des passes ,rassure.

Les passes , un endroit délicat et dangereux que les marins et pêcheurs  connaissent bien…

Courant puissant, houle, vagues et bancs de sable.

La nuit, le faisceau lumineux, visible à 50 kms, a plus d’une fois guidé, lors de gros temps, le retour difficile  d’un bateau de pêche, d’un voilier …

Le phare se visite, tout au long de l’année.

Prendre de la hauteur à l’aide de  258 marches , et atteindre 57  mètres au-dessus de l’Océan.

C’est une visite, belle leçon de chose, à faire avec les enfants …

Mention très bien : 334

*Une façon ludique d’expliquer, les parcs à huîtres, La Dune du Pilat, les blockhaus.

*Le travail éreintant des métiers de la mer, pêcheurs, ostréiculteurs…

* Les arbres, les plantes, la végétation, les marées, le Bassin…

*Point besoin de prendre l’ULM, l’hélicoptère ou l’avion …

Le monde s’offre à vous dans une vue aérienne, à 360°.

*Pensez y lors de vos vacances…

 

Le phare du Cap Ferret : 4 , promenade Tour du Phare ,33950 Lège Cap Ferret

Tél : 05 57 70 33 30

TARIFS :

Adultes : 6 euros / enfants : 4 à 12 ans : 4 euros

……….PHARE……..

IMG_0340

CRET’EN ROUGE ET NOIR

 

CRET’EN …ROUGE ET NOIR…

 

J’aime l’art…mais je n’y connais rien…enfin pas grand-chose…

Quant à l’art contemporain…

Je suis incapable de me planter devant un tableau blanc, avec un point de couleur dessus, et de lui parler pendant des heures alors qu’il ne me parle pas…

J’ai beaucoup entendu parler du CRAC, il m’attirait beaucoup de par sa structure et son emplacement.

Puis j’ai rencontré Pauline, Pauline raconte l’art…elle m’a si bien parlé de Johan Creten, un parfait inconnu pour moi, qu’elle m’a fait envie…

Puis il y a eu deux articles de Midi Libre du 20.02 /7.03 2017 enfonçant le clou…

Jessica Doré a instillé une envie supplémentaire…

J’ai poussé la porte du Crac, qui a démonté mon épaule vu la lourdeur, pour aller à la rencontre de…

 

…MONSIEUR CRETEN…

IMG_0339

Là un uppercut noir sur mon soleil jaune…en clair…un coup de poing sur mon plexus solaire…

Une bête noire, impressionnante, devant moi, m’oblige à lever la tête, à m’arrêter …m’assoir sur le plot prévu à cet effet…

Je ne peux pas expliquer…

Le Crac a une architecture exceptionnelle, des dimensions hors normes…béton.

J’M …

J’ai poursuivi la visite, entre angoisses sur ma non culture, interrogations sur ce que j’étais en train de voir…deux, trois, quatre salles…

Je ne tiens plus…

-« Pauline …Raconte-moi… »

Et là, suite à ses explications tout commence à prendre sens …

Une jeune femme Séverine s’approche, amusée, elle a vite compris à qui elle avait à faire…

Sa voix douce donne de la puissance, de la matière, aux œuvres.

Le visage dans la coquille prend un aspect humain…

Le lendemain, il m’a fallu revenir, j’étais en manque des grands oiseaux noirs !

J’ai pris du temps pour toutes les sculptures…

Ma préférence va vers la salle que j’ai surnommé CRET’EN rouge et noir, sans vouloir l’offenser.

Dans tous les détails…

Rouge et noir histoire d’amour éphémère…que j’ai retrouvé dans le double cœur des sculptures attachantes…si si regardez, comptez, il y a bien deux cœurs, même trois…

L’amour est parfois invisible, caché…

 

 

 

 

IMG_0341

IMG_0342

 

 

Puis je me suis mise à l’abri sous les ailes protectrices du grand oiseau, pattes solidement implantées sur un socle solide…

C’est à vous d’aller découvrir, il est encore temps…

 

IMG_0339

 

Mention très bien : 334

Le CRAC. Centre régional d’Art Contemporain

L’Office du tourisme de Sète.

Ville de Sète.

 

 

IMG_9797

Des pères veillent sur Sète

…NOTRE-DAME DE LA SALETTE…

…Des pères veillent sur Sète…

…Acte d’amour à l’année…

 

Père Gervais:- » Les idéologies, le matérialisme, la technologie, les réseaux sociaux, ont cassé la foi, les valeurs, les relations familiales…

L’église elle aussi, se sert de toutes ces choses, à nous d’apprendre à nous en servir.

Il y a toujours l’espoir…

Ne pas oublier que la prière reste un frein à cette avancée trop rapide qui peut perturber le monde, c’est pour cela que nous sommes ici. »

 

Depuis longtemps, j’aime aller sur le Mt St Clair, j’avais à cœur de faire cet article, une rencontre a eu lieu, en son temps.

L’homme souriant parle avec enthousiasme de ce lieu auquel il est très attaché, Notre-Dame de la Salette, à l’écart, sans l’être, apaisante, très connue, touristique.

Avec pour emblème, une croix immense, qui couvre de son ombre la ville de Sète.

La nuit elle brille, témoigne…

La rencontre avec le Père Gervais est un cadeau, il fait partie de ces hommes discrets, simples, heureux de vivre, empli d’amour pour son Dieu.

Intelligence du cœur s’entremêle avec intelligence de l’esprit, plein d’égards pour autrui, il n’envie pas, ne jalouse pas, ne se compare pas…

Votre conversation Père Gervais m’a fait du bien.

Partage.

Ce prêtre n’est pas seul à veiller sur les 7 clochers de Sète, 8 avec celui de La Salette.

Quatre personnes vivent dans la communauté, trois prêtres et *un frère, deux autres prêtres en ville, deux à l’île de Thau.

Père Gervais à 50 ans, si deux de ses compagnons sont très âgés, faibles, ne participent plus aux activités extérieures, ils trouvent la force, tôt le matin, avant  même de se sustenter, dans la prière, pour des sujets très vastes.

Père Gervais a insisté sur le fait qu’ils prient tous les matins, dans la chapelle, pour cette ville, ses habitants…lors des événements des derniers jours, j’ai repensé à ses paroles, cela m’a interpellé.

 

 

IMG_9778

 

Prêtre, c’est une vocation, un choix qui lui apporte toujours autant de joie, et cela depuis sa jeunesse dans sa famille chrétienne de Madagascar.

Après le bac, trois ans de philosophie, deux ans de stage pastoral, (apprentissage pratique), trois années de théologie, maîtrise de théologie, quatre ans à Rome pour son doctorat, quelques temps de repos après cette formation fatigante.

A ce jour, il termine sa thèse de Doctorat, qu’il soutiendra à Rome en langue Française.

Une thèse unique, originale d’actualité…

**Le dialogue de l’église avec le monde d’aujourd’hui d’après le Concile du Vatican II**.

Père Gervais raconte le désir de l’église d’ouvrir sa porte à d’autres églises chrétiennes, mais aussi à d’autres confessions, d’autres institutions civiles, l’église a décidé d’ouvrir des ambassades dans de nombreux pays, même dans les pays musulmans.

L’église doit aimer le monde, être triste s’il y a de la souffrance, joyeuse si il y a de la joie.

Mais l’église doit avoir sa fonction prophétique, son but premier, l’annonce de l’évangile, l’annonce de la vérité, même si les hommes ne veulent pas croire.

Dans sa thèse Gervais Marie souligne qu’il faut une écoute réciproque, que le monde écoute, mais que l’église écoute aussi.

 

Depuis Octobre 2014, date de son arrivée à la communauté, Père Gervais participe à la paroisse de la pastorale et du diocèse de Montpellier, de Sète, de l’île de Thau.

Une messe est célébrée tous les jours à Notre Dame de la Salette, sauf le Dimanche, qui est consacré aux autres églises.

Père Gervais sait consoler en accompagnant dans les moments de deuil, s’émerveiller lors des baptêmes qu’il célèbre, se réjouir au moment d’un mariage, apporter l’apaisement lors d’une messe ou une rencontre.

Les St Clairiens, habitants de la colline, ne s’y trompent pas, ils aiment venir se retrouver ici lors d’une rencontre.

Mention très bien : 334

Quelques marches d’escalier… Sète s’offre à vous dans une vue à couper le souffle… Un moment de pause dans la chapelle, fera de votre journée, une journée à part…

 

Sète 3O Janvier 2017.

 

*Un frère est un religieux qui n’est pas prêtre, il reste frère, consacré en tant que frère religieux, il ne célèbre pas la messe, il ne confesse pas, mais participe à la vie de la communauté, la vie de prière.

 

 

 

     IMG_9787                                                   IMG_9724

 

 

 

IMG_9725                                                                      IMG_9789