IMG_3871

Yann Maître de chai Smith Haut Lafitte

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer sur les photos pour un grand écran.

Yann n’est pas un homme pressé, énergique, oui, indispensable dans ce travail tout terrain, mais pas pressé…

Il a besoin d’écouter, regarder, humer, suivre l’évolution du vin, de son vin.

Yann maître de chai, veille sur un vignoble de 65 Hectares.

 

 

 

IMG_3549                                                       IMG_3816

 

 

 

Rouge, Sauvignon blanc, gris, Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet franc, Petit verdot.

Le rendement à l’hectare est assez faible, Yann est plus en recherche de qualité, de rendement normal.

Il reste persuadé que pour un rendement supérieur il y a perte de densité.

Il souhaite rester dans le juste milieu, à 45 hecto l’hectare il n’y a pas cette même qualité, profondeur, structure, grandeur du vin.

Bien sûr, le terroir joue dans cette conquête de l’excellence, mais, le terrain, il faut savoir le dompter, le cultiver, l’apprivoiser.

Biodynamie sur le terrain, dans le travail, jusque dans des bouillies spéciales préparées à l’argile.

Lorsque Yann déguste, il aime à exercer, intensément sur le potentiel oxydo réducteur.

Il veut découvrir si le vin est ouvert, réduit, s’il est réduit, à quel stade est-il…

S’il travaille énormément sur la réduction du vin, c’est pour laisser, protéger, le plus possible, les aromes.

Il peut ainsi lors de la mise en bouteille le mettre  à la bonne ouverture.

 

 

 

IMG_3854                                           IMG_3857

 

 

 

Yann a une nette préférence pour que le vin soit dégustable un an après la mise en bouteille, plutôt que 15 jours après la mise en bouteille.

Pour lui, si le vin est dégustable 15 jours après, c’est que l’on est allé un peu trop loin dans l’élevage, dans l’oxydation.

Quelque part il y a eu une perte…

Ce n’est pas, bien, ou pas bien, il y a eu quelques pertes d’arômes  …

Encore une fois ne pas être pressé dans l’évolution du vin…

 

 

 

IMG_3827

 

 

 

C’est un monde qui bouge, vivant, avec énormément de levure, de bactéries, un milieu qui change en fonction du temps…

Une dégustation d’été est différente d’une dégustation d’hiver, cela est parfois compliqué, il faut s’adapter, y faire attention, cela n’a pas la même finalité.

Il n’est  guère possible  de reproduire le même vin, la demande est de faire le meilleur vin du millésime.

Jamais une recette n’est faîte pour l’année prochaine.

Tous les ans une remise en question à lieu.

Qu’est ce qui a été bien, ou pas, quelles erreurs, tous les ans il y a des erreurs, tous les ans il y a des choses qui sont bien, se remettre à niveau, échanger lors de discussions à ce sujet.

Smith Haut Laffitte, sur le terrain, est une chaîne avec des maillons, le problème vient si un des maillons casse au milieu.

Cela reste en premier un travail d’équipe, ou il y a besoin de tout le monde, du début jusqu’à la fin.

Il n’y a rien à négliger, cela commence à la taille, continue par le tonnelier, le tri, la dégustation….

 

 

 

IMG_3716                                                  IMG_3844

 

 

 

Avec toujours cette recherche de lot d’exception, pas dans la recherche de volume.

Ne pas oublier que derrière les feuilles de vigne, la bouteille… se cache un énorme travail.

Grâce à la volonté visionnaire des propriétaires  de Smith Haut Lafitte, Yann profite de nombreuses technologies modernes.

Mr Cathiard préfère un chai écolologique à un chai ‘’bling bling’’…

L’écologie est un choix, cela depuis de nombreuses années, les propriétaires n’ont pas attendu une médiation bruyante pour labourer avec les chevaux, (parcelles cépages blancs) il y a bien longtemps que dans l’écurie dorment quelques animaux de labour…

Toits végétaux, compost, puits Canadiens, récupération de cuves.

Panneaux solaires permettant la vente d’électricité à EDF…

Un des rares châteaux en France à faire le captage du CO2 produit par la fermentation.

Belle stratégie par rapport à leur terroir.

L’important pour eux n’étant pas de faire du bruit, du … ‘buzz’, l’important étant d’y croire et de le faire…

65 hectares, ‘one bloc’, tout autour de la tourelle, un avantage, une volonté, qualitativement important, non homogène…

 

 

 

IMG_3703

 

 

 

Cela apporte le  bonheur d’avoir un merlot sur grave, sur argile…

Côté crayeux, minéralité différentes, salinité…

Trouver une butte de grave profonde sur 7 mètres, quitter la grave pour entrer dans de l’argile non sablonneuse…

Les jours de pluie, ne vous aventurez pas dans ces vignes là…

Il faudrait un tracteur pour aller vous chercher…

Complexité importante !

Le monde du vin du bon vin s’ouvre  s’offre …

 

Yann est heureux de régner sur le royaume, temple Smith Haut Lafitte, monde haute couture du vin…

Le vin de Smith Haut Lafitte est comme son maître de chai…

Vivant, très vivant, hyper vivant.

Passionnant !

Merci Yann pour cette visite extra… ordinaire, une visite à ma portée.

Depuis, j’ai soif de Smith Haut Lafitte, avec modération oblige, vu son prix, dû au labeur d’hommes et de femmes compétents dans leur tâche.

Et surtout, surtout, n’allez pas lui dire que vous descendez à la cave !!

C’est un chai!

Pour un maître!

 

MENTION TRES BIEN: 334

Mr et Mme Cathiard…

Un tel patrimoine, un tel domaine… entre de bonnes mains.

Quels résultats !

Si vous passez par Bordeaux n’hésitez pas, si vous ne pouvez faire la même visite que la mienne,  les routes serpentent au milieu des vignes.

IMG_0914

Bordeaux Sete 334 & Vivi Navarro

 

 

 

Film sur Isa Blogeuse Bordeaux Sete 334. Film Photos réservées.

 

 

IMG_0943

 

 

Ce n’est pas la première fois que je présente Vivi Navarro, même pas peur de vous lasser !

Vivi est là… Vivi n’est plus là…

Mais le moment où elle y est, profitez en…

Comment faire pour la saisir ?

Faire un stage de peinture avec elle…

Prendre une bande de copines (pas trop), sympas, rigolotes…

 

 

IMG_1486

 

 

Emportez avec vous un crayon HB, le graphite noir, mie de pain, pour effacer autant que ce que tu dessines, (je parle pour moi), un feutre noir, celui qui ‘dégueule’ sur le papier.

LE carnet de voyage que tu vas sublimer ou…déprécier…

Si cela arrive Vivi va t’apprendre à valoriser ton travail, à l’aimer, et tant pis pour le fil à plomb qui se retrouve à l’horizontale sur les façades de Sète, les façades de ton croquis…

Première des choses que vous allez apprendre à faire, c’est à vous poser… là !

Vous calmer…

Regarder, oui regarder…

Oh sublime vision du premier jour de stage, Rio Tagus, mon chouchou.

Plisser les yeux.

Fenêtres ouvertes, fenêtres fermées, rideaux…

-« Stop, j’ai dit stop, mais bon sang, regardez ! Plissez les yeux, encore, voilà ça vient… »

 

 

IMG_1467

 

 

Le choc des ombres et des lumières, Vivi vous emmène respirer La Pointe Courte par l’œil,  à travers les yeux, les deux yeux !

Dessiner des croix à l’ombre d’un tombeau sans être triste.

 

 

IMG_1482

 

 

Trouver le sens du brin dans une corde.

Comprendre la différence entre une ombre portée, projetée, un reflet…

Appréhender les perspectives sans les appréhender…

Les perspectives… des mois d’apprentissage en école d’art.

Découvrir que Les Pierres Blanches, ne sont pas si blanches que ça, grains de beauté, imperfections.

Savourer les fruits des halles, laissant éclater les couleurs sur le carnet.

Papier puissance 300…

Sympathiser avec les marins du thonier, qui vous laisse place à bord, hauteur sur la ville.

 

 

IMG_1497

 

 

 

Les couleurs vont se répandre dans les méandres de votre cerveau impressionné.

C’est tout cela les stages de Vivi…

Cours de science naturelle, dessin, aquarelle, poésie.

Une bonne touche culinaire, Vivi aime le bon vin avec modération, les anchois, les fruits débordants de soleil.

De bons moments de rire, partage, silence, pimentés de nos féminines…conversations !

Très beau stage ou le soleil plombait la ville, ombres rafraichissantes des arbres des Pierres Blanches, ombres des cabanes de la Pointe Courte…

Tu repars avec la rose des vents de Vivi imprimée dans ton carnet, dans ton cœur, façon de te retrouver si tu as perdu le Nord pendant le stage…

 

 

IMG_1485

 

Vivi est prophète dans tous les pays…

Vivi à des amis… partout!

 

 

IMG_1474

 

 

Mention très bien : 334

Prochains stages : voir Facebook Vivi Navarro

Agréable rencontre (S) autour d’un pinceau …

Un clin d’œil à mes chères copines de stage…

Nul doute Vivi… tu vas avoir de la visite…

 

 

 

IMG_0948

IMG_9946

L’Arrivage Sète Explosion de saveurs

BEAU BON BIO

JORDAN YUSTE LES SAVEURS OUBLIEES

REMINISCENCE…

 

 

 

Film sur Bordeaux Sète 334 Facebook et Isa Blogeuse

Il m’a fallu 5 secondes, le temps pour les saveurs de rayonner sur ma langue… Le temps pour les douceurs de chatouiller mon palais…

La simplicité d’un plat goûteux m’a emmené dans les cuisines de l’enfance retrouver avec émotion un savoir-faire …

Merci Jordan !

Jordan est jeune, ne vous y trompez pas, sous son calme apparent Jordan à de la dynamique, du punch, de l’audace, ce qu’il souhaite transmettre dans ses plats, touches délicates, originales, plantes aux effluves nouvelles, aromates étonnants vont aller sublimer la plus simple des assiettes, le plus recherché de ses plats.

Il emplit son panier de fruits et légumes à 95 pour cent  bio, pour le reste ce sera de l’agriculture raisonnée.

Poissons de la pêche sauvage.

Viande fermière, pas de batterie, bêtes élevées en plein air, permettant ainsi au produit d’avoir une qualité gustative exceptionnelle.

Travail exclusif.

En exemple une côte de cochon, recouverte d’une pellicule de gras, juste au-dessus, celle qui vient nourrir la viande au moment de la cuisson, un gras bon, sain…

Il aime proposer un risotto, plat plus nourrissant, dont le bouillon est fait à base d’os, désossés par ses soins sur les carcasses demi ou entière des viandes qu’il travaille.

Il s’approvisionne aussi chez David & Marie la boucherie du Gascon à Sète.

Les saucissons qu’il a lui-même préparés, sèchent déjà sous les voutes de la cave.

Ici pas de poudre industrielle.

Toutes ses pâtisseries sont faites maison, ses glaces sont à base de purée de fruits frais passés à l’étamine, ou pas.

Ses glaces sont les parfums de fruits gorgés de soleil…

Ô GLACE ABRICOT EMPREINTE DE SAFRAN…

Couleur pastel du sorbet pêche… fructose, évite le sucre ajouté…

 

Un menu différent chaque jour, une carte qui change toutes les semaines, évolution constante.

 

 

IMG_1167

 

Jordan c’est aussi un changement de métier, passage de ses diplômes lors d’un intéressant parcours dans le CFA de Sète.

Une épouse qui l’accompagne, le soutien dans cette reconversion…

Sa formation se fera dans le restaurant Côté Mas, Montagnac, auprès de Jérome Nutile, une étoile, meilleur ouvrier de France.

Il lui apprend la vraie cuisine, solide apprentissage dans la rigueur, l’exigence dans le travail…

Jordan est reconnaissant envers ce chef, son accompagnement très sérieux pendant un an.

Jordan progresse dans le restaurant Les Palmiers de Mèze, second de cuisine, jusqu’à son départ, pour s’installer dans cette ville qu’il aime.

Conscient que sa cuisine peut ne pas plaire à tous.

Anne Majourel, La Coquerie, ne s’y trompe pas, elle vient parfois partager un repas, ses conseils sont précieux pour Jordan.

L’ouverture a eu lieu en Avril 2017, pour faire, après 5 mois de gros travaux, de l’Arrivage, un restaurant très accueillant, à la décoration agréable.

Les bonnes bouteilles, charcuteries se bonifient dans la cave, vaste pièce voutée qui sera prévue pour des apéritifs, ou simplement pour passer un bon moment autour d’une dégustation.

De belles soirées en perspective dans un cadre agréable.

Ouverture prévue au mois de Septembre.

L’arrivage est un endroit idéal à faire découvrir à vos clients ou votre famille.

 

 

IMG_0012

 

Mention très bien:

Le CFA qui permet à des adultes de se réaliser.

 

Restaurant L’Arrivage, 13/15 rue André Porte, Sète

Tél : 06 68 47 99 75

 

 

 

IMG_1726

Denis Bellaïche Jacky Katu La déportée

IMG_1726-1030x687

 

 

JACKY KATU REALISATEUR & DENIS BELLAÏCHE PRODUCTEUR

 

SURVIVRE:

« Continuer à vivre, à exister après un événement, la fin d’une époque, la disparition de quelqu’un, rester en vie après quelque chose, accident catastrophe susceptible d’entraîner la mort… ». Définition internet.

Jacky Katu metteur en scène, réalisateur, sacré personnalité aux Awards.

Le Colombo du théâtre promène sa passion,  son énergie sur les planches…

La rencontre entre Denis Bellaïche et Jacky Katu sera brut de décoffrage et amènera à deux pièces.

**Derrière les barreaux (joué en Mai 2017), racheté par Denis Bellaïche.

Cette rencontre fascinante entre deux personnes atypiques leur permettra de travailler ensemble sur un, plusieurs projets.

Producteur et réalisateur de **La déportée*.

-« Quand j’ai vu Jacky travailler, j’ai eu envie de me déplacer pour voir les œuvres sur scène.

Le mérite revient à J.k, moi Denis B  je fais confiance au metteur en scène ».

Mais je suis là, présent de A à Z.

La magie a opéré entre ces deux hommes, respect, confiance, osmose.

Amour, humanisme, qualité du travail encore et encore, entre eux le lien est créé, lien fort, très fort.

Denis Bellaïche aime voir les comédiens de Jacky Katu en répétitions, les voir travailler, travailler, travailler encore, les voir souffrir, les voir pleurer parfois…

Amour du travail de comédien sous les yeux.

Le résultat sera là au moment de la première…

C’est pour cela que Denis Bellaïche a été touché par la qualité du travail, et s’il ne veut pas jouer les mécènes, il sait reconnaître l’excellence dans le travail.

Il aime à récompenser le talent, le talent inconnu parfois.

Le talent de comédiens qui acceptent de jouer 42 représentations sans toucher un salaire.

Denis sera présent à ce moment-là pour avancer un cachet…

Un comédien ne doit pas travailler pour la gloire…

 

 

IMG_1725

 

 

Alors oui Denis est touché par la pièce *La déportée*.

Fasciné par l’histoire, interpellé par les deux guerres mondiales, il cherche encore à comprendre pourquoi nous en sommes arrivés à ce style de guerre.

Un monde marqué par deux guerres, à l’aube du Vingtième Siècle.

*La déportée*parle de la période 39/45.

Cette pièce est un hommage, à Simone Veil…

*La déportée C’EST Simone Veil!

Toute cette pièce est une référence, une révérence à sa personne.

Figure emblématique.

Simone Veil ne verra pas la pièce, concours de circonstance, Simone Veil s’en va le 30 Juin 2017, après avoir œuvré toute sa vie pour les femmes.

Impossible d’être insensible, c’est des millions de personnes qui ont été déportées dont on parle…

Dans cette pièce, il est question d’une gamine avec sa mère.

La mère veut mourir, la fille veut vivre…

Survivre et le mot survivre vient réellement dire quelque chose dans cette pièce, l’horreur des camps de la mort vous percute, vous saisit à la gorge, vous agresse.

Prendre conscience pour ne pas oublier…

En parler…

Le travail de Simone Veil, Jacky Katu, Denis Bellaïche, Eloïse Valli n’est pas vain.

Il est là…

Explose dans les applaudissements de la salle comble.

La pièce, la première a été un succès.

Pas un mot dans la salle, l’émotion au plus haut niveau.

La salle entière, debout, approuve émue, ovationne, longtemps, très longtemps.

Un écho très positif se répercute dans les ruelles d’Avignon… loin beaucoup plus loin…

Bouche à oreille…

Oui merci!

 

***Le talent réside aussi dans l’interprétation extraordinaire de l’actrice Eloïse Valli.

Monologue.

Une heure, vingt minutes, c’est long très long dans les camps de la mort….

Vous allez oublier Avignon, vous allez oublier le théâtre des amants, vous allez souffrir, pleurer, ne plus parler, ne plus manger, vous allez avoir faim de la vie, vous allez vouloir vivre !

Eloïse se fond en Simone, se fond en la déportée…

Talent, grand, très grand talent, retenez son nom, son prénom.

Mort en direct !

 

MAIS…

SURVIVRE DANS LES CAMPS AUX CAMPS DE LA MORT …

 

 

IMG_1736

 

 

 

**Jacky Katu dont me parle Denis c’est aussi  *Derrière les barreaux*, pièce magistrale sur cinq condamnés à mort.

Trois femmes, deux hommes qui dans un monologue, vont expliquer raconter leur histoire, pourquoi, comment ils en sont arrivés là.

-« Après les avoir écouté, vous ne verrez plus jamais la peine de mort de la même façon.

Le but final de Jacky Katu est bien la plaidoirie à la Badinter contre la peine de mort.

C’est ce qui rejaillit dans les monologues et les échanges ».

Voilà une des raisons pour lesquelles Denis B travaille avec Jacky K.

Denis aime cet homme simple, ordinaire, extraordinaire…

Entretien avec Denis Bellaïche en plusieurs rencontres.

Un article sur ce producteur bientôt.

 

IL EST GRAND TEMPS D’ALLER VOIR LA PIECE !

 

**La déportée.

Du 7 au 31 Juillet.

Festival d’Avignon. Théâtre des amants.

*Le Moulleau Juin Juillet 2017

Merci au Paris Pyla et au bar L’Oubli, le Moulleau pour leur discrète compréhension.

 

 

IMG_1722

 

A lire.

Simone Veil : Une vie .

Edition de Midi Libre du  10/07 /2017

*Sète et l’Exodus… pour toujours

Sète n’a pas oublié…

IMG_0178

Pauline respire l’art de Sète

 

 PAULINE RESPIRE LA CULTURE

HISTOIRE DE l’ART

 

 

 

Pauline c’est un musée à ciel ouvert, une bibliothèque ambulante, médiathèque installée à Perpignan…

MUSEES MIAM  C.R.A.C PAUL VALERY  PICASSO  MARC CHAGALL EDGARD DEGAS OTHONIEL MUSEE D’ART MODERNE DE CERET GUGGENHEIM BILBAO

 

 

 

IMG_1372                                                     IMG_1258 IMG_1348

 

 

 

Elle aime tout, presque tout.

Elle court Pauline, pétillante de la fraîcheur de sa jeunesse, elle court, musées, expos, festivals, vernissages, salons, bouquinistes…

Elle achète, troque, échange, se fait offrir tout ce qui parle art, littérature.

ELLE NE DEPENSE PAS, MAIS INVESTIT DANS LES LIVRES QUI S’EMPILENT…

Des livres, documents, cartes postales, catalogues, croquis, partout…

De préférence avec un petit autographe récupéré au passage…

Non sa chambre n’est pas une brocante, mais on ne sait jamais cela peut toujours servir…

Les documentations qu’elle ne trouvera pas à la fac seront forcément dans les livres sous son lit,  dans les manuscrits en rouleaux sur la dernière étagère en haut à droite… dans des boîtes…

C’est vrai elle ne les a pas tous lu, mais ces livres au moment où elle en aura le plus besoin, ils seront avec elle.

Un dossier de master à traiter ?

Contente, la documentation du musée elle l’a déjà chez elle…

Bibliothèque qui lui ressemble.

Il est des bouquins de sa fac qu’elle peut trouver partout…

Elle veut tout ce qui sort de l’ordinaire, ne veut pas le trop vu, recherche perpétuelle du petit plus qui la différencie.

De toutes les façons, à force de sortir, elle a  les correspondances, qu’elle trouve dans sa tête…

Pour elle la culture et l’art sont accessibles…

Elle s’attaque à tout et le mot n’est pas fort…

Picasso, Miro, Braque, les grands noms de l’art moderne, elle les apprécie particulièrement…

L’art contemporain, des artistes de ces dernières années jusqu’à maintenant…

Très éclectique, elle peut prendre un livre sur l’art Byzantin, aime beaucoup l’art rupestre, préhistorique, (je me demande ce qu’elle n’aime pas).

…Dès le départ elle s’intéresse au musée Art Ludique à Paris, de lapins crétins à beaucoup plus, planches originales, objets des tournages de film…

Ce musée a commencé avec l’exposition Pixar pour ses 25 ans en 2013.

L’art dans le jeu vidéo il fallait oser…

Elle s’offusque que l’on puisse dire que ce n’est pas de l’art, lorsqu’elle voit les heures et les jours de travail sur les planches…

Les héros de l’enfance se retrouvent dans les musées…

Musée ultra révolutionnaire qui au départ était une galerie sur l’île St Louis…

Elle le suit de près… car c’est sa génération…

Pauline préfère internet au papier journal, mais les livres à internet…

Elle aime lire .

 

Pauline aime ce qu’elle fait, à horreur de rester, par obligation, les mains dans les poches lors d’un stage… ne pas toucher…

Son rêve, ses rêves n’ont pas de limites, elle veut être commissaire, au moins…

Travailler avec les artistes qu’elle aime plus que tout, être en contact avec eux, les présenter…

Elle m’étonne par sa connaissance, son amour pour Picasso, puit de science à son sujet, un moment particulièrement étonnant.

Je souhaite pour toi, Pauline, que tu puisses profiter pleinement de cette exposition du célèbre Picasso à Perpignan, combien j’aimerais faire cette visite avec toi.

Que l’on reconnaisse ta valeur.

Ta rencontre depuis tous ces mois, ton évolution, ces partages, me pousse à te demander…

Ta première présentation en tant que … guide… avec moi ?

Epilogue…

Elle a un privilège Pauline, d’avoir ses parents, sa sœur avec qui elle partage, socle familial solide.

Elle a de la chance Pauline avec ses cheveux flamboyants, son sourire, son énergie…

 

 

 

IMG_0180

 

 

 

Elle collectionne déjà Pauline, petits formats, mais elle collectionne…

Elle se fait repérer partout…

Traverse( !) intensément  l’expo de Johan Creten avec une dédicace, un livre en cadeau…

Avantage(s), ou pas… elle doit et devra se battre un peu plus que les autres, attention à ceux qui douteraient d’elle, ils la retrouveront, certainement, un jour, sur leur chemin.

Devant !

Heureuse !

 

 

 

IMG_0181                                             IMG_0183

 

 

Présence de Picasso à Perpignan dans les années 1953 / 1955

*Exposition Picasso du 22 Juin au 10 Septembre.

Picasso à la mer, Galerie des Hospices, Canet-village.

*Picasso Perpignan, le cercle de l’intime.

Musée d’art Hyacinthe Rigaud Perpignan.

24 Juin au 5 Novembre.

*CRAC  Sète

OTHONIEL  Géométries amoureuses.

11 Juin au 24 Septembre

 

IMG_1358

Sète Othoniel déferlante de verre.

 

 

ELLE VOUS FAIT PLEURER LES YEUX..

…LA VAGUE D’OTHONIEL…

 CE DOIT ÊTRE LE SEL…

 

A moins que ce soit le piment de la vague…

La vague vous fait face, le temps de lever la tête, apnée,  elle vous a englouti, absorbé, pulvérisé…

A peine remis, vous  revenez vers elle, attirance…

L’affronter sans en avoir peur, l’évaluer, la soupeser.

 

 

IMG_1342                                              IMG_1343

 

 

 

Elle pèse lourd la vague d’Othoniel…

Elles pèsent lourd les briques d’Othoniel…

Dix, cent, mille, dix mille briques de verre aux reflets de la mer, de la mer en colère…

Gris métal, tsunami… métallique.

Pourtant ici et là se mélange des reflets d’or, reflets de lumière, dans les briques intelligemment disposées.

 

 

IMG_1350                                                IMG_1348

 

 

L’artiste a une méthode, la méthode des trois T…

Ténacité .Travail . Technique.

**Source des phrases suivantes C.R.A.C. Sète –**Deux ans de travail, plusieurs mois de dessin techniques. Briques de verre soufflées en Inde suite à ma résidence chez les verriers indiens de Firozabad.**

Monsieur Othoniel, Sète à l’honneur de vous recevoir, j’ai eu l’honneur de vous rencontrer…

Sans boire la tasse…

Avant de partir , je me retourne, dernier regard, une présence lumineuse dans la vague…

Lumineuse…

L’âme de la vague?

 

 

IMG_1353

 

 

Je crois bien que je suis amoureuse… des colliers de votre exposition!

Un peu gros pour porter en ville !

 

 

IMG_1365

 

Ville de Sète, vous qui me suivez, n’hésitez pas à partager l’article…

IMG_1258

Othoniel et les colliers de pêcheurs

 

…LES COLLIERS DE SOLEIL DES PÊCHEURS…

…CELEBRENT J.M OTHONIEL…

à leur manière…

 

Art moderne lumineux.

EXPOSITION GRATUITE A CIEL OUVERT.

 

 

IMG_1252                                                 IMG_1256

 

 

Le quai… Juste en face… du C.R.A.C.

Les soleils de mousse éclairent les quais, embrasent les mers.

Touches scintillantes attirant les poissons.

AIMANT. LIEN.

Lien entre artistes de la terre, de la mer.

Comparaison sans comparaison.

Les soleils de  verre éclairent l’espace.

PARTAGE.

Pêcher. Travailler.    Sculpter. Créer.

VIVRE.

Attendre l’exposition de J.M Othoniel… pour visiter l’exposition…

Mention très bien : 334

*Du 11 Juin au 24 Septembre 2017

C.R.A.C.  SETE. 

Géométries Amoureuses

Jean-Michel Othoniel.

Une vague de  verre et beaucoup plus …

 

 

IMG_1249                                               IMG_1260

 

 

IMG_1195

Les pêcheurs retrouvent la pêche

 

 

 

…RETOUR DE CAMPAGNE…

Les pêcheurs retrouvent la pêche…

 

 

 

IMG_1195                                                     IMG_1176

 

 

Les filets noirs sont de retour.

Le quai, comme au bon vieux temps, s’anime pour la plus grande joie des Sétois, des touristes…

La campagne de pêche aux thons se termine, se termine bien.

Partis le 25 Mai, voir article Martial Albano, les thoniers rentrent avec de bons résultats.

Les thons ont joué le jeu.

La nature s’est remise tranquillement en route.

Et c’est bien.

La pente a été difficile à remonter, depuis 2013, 1/3 de la flotte en plan de sortie.

Sortie de flotte.

Il y a eu des moments difficiles, des moments très difficiles, les bouches se sont fermées, bouches cousues, certains se sont rendus malades, très malades, derrière le grillage de l’attente…

 

 

 

IMG_1196                                                      IMG_1193

 

 

Les beaux jours sont revenus…

Sébastien, le patron, veut tourner la page aux critiques douloureuses de l’époque, il va de l’avant…

Ici, sur les quais de Sète, point besoin d’intelligence collective, de coaching et management à outrance, les hommes de la mer se retrouvent naturellement autour de leur chef, travail d’équipe, geste ancestral retrouvé, plaisir de travailler en commun.

Ballet de mains masculines dans les filets noirs, couture délicate…

 

 

IMG_1179                                                  IMG_1180

 

 

Sur les quais, au pied de leur thonier, Cisberlande 5, les pêcheurs savourent leur réputation retrouvée…

Leur pêche qui donne la pêche…

 

 

 

IMG_1203                                                     IMG_1177

IMG_1070

Trefecta le vélo qui vous électrise

 

TREFECTA..

….LE VELO DU FUTUR…

 

 

Haïko Visser a un jour perdu son permis, il n’était pas à vélo…

Cela l’a emmené à réfléchir différemment sur la façon de se déplacer rapidement.

Le résultat est surprenant.

Merci Haïko, Paul, pour vos explications, démonstrations, essais …

 

La devise Trefecta pourraît être, pédaler moins pour propulser plus…

Ma devise serait plutôt, l’essayer ce n’est pas l’acheter…hélas…

Sorti tout droit d’un film de James Bond, le vélo ne laisse pas indifférent.

Lorsque vous le voyez  ‘déboulez’ sur les chemins de Smith Haut Lafitte, slalomant entre deux McLaren, vous comprenez rapidement que ses performances sont exceptionnelles…

Réservé à l’armée, la police, avec la possibilité de transporter 150 kg de barda…

Ce bolide commence à être commercialisé…

Noir, gris, métal, se mélange à l’aluminium, au carbone.

Design élégant, sobre, discret, classe…

 

 

 

 

IMG_1069                                                   IMG_1029

 

 

42 kg tout habillé de sa batterie, qui, à elle seule, en pèse 14…

Batterie lithium indispensable pour faire une centaine de kilomètres, si vous mettez le turbo, ce sera beaucoup moins…

 

 

IMG_1064                                          IMG_1067

 

 

 

 

Cet hybride aux roues crantées, larges, aime se faire plaisir dans les montagnes, sur les terrains accidentés, il sait s’adapter à la ville, très maniable.

S’il est un peu lourd en tant que vélo, il reste léger en tant que moto.

Il est  pliable.

Très facile à recharger sur une prise électrique.

Si l’apprentissage de cet engin futuriste est assez simple, sa technologie, ingénierie complexe, présente dans tous les détails, se révèle seulement aux connaisseurs…

Une touche, un appui sur un tableau digital pour changer une des 14 vitesses, choisir l’un des trois modes d’assistance.

Economiser vos jambes ou la batterie, apporter de la puissance, pédaler sans pédaler.

Pour l’instant pas de permis, le port du casque, en tous les cas en France est indispensable.

Un vélo qui transpire le luxe, ou qui vous fait transpirer lors de la signature du chèque…

Le vélo de base coûte environ 25000 euros, et 37000 pour le haut de gamme, celui qui, justement, convient parfaitement à Madame…

Un bijou qui ne peut se porter au doigt…

Alors de grâce si Aiko vous prête un vélo, évitez de faire des roues arrières, l’animal se cabre très vite.

Mention très bien : 334

Allez au Cap-Ferret sans les bouchons, la montée du St Clair en mode silencieuse…

 

 

 

IMG_1062                                         IMG_1061

IMG_0936

Vivi Navarro à Bordeaux

…VIVI SE DEPLACE EN TERRE BORDELAISE…

…HONNEUR…

 

SALON DE LITTERATURE  » LA GRANDE EVASION »…

IMG_0917                                           IMG_0930

Article N°1 à relire Vivi Navarro. www.bordeaux-sete.com/vivie-le-marin-pinceau-feminin-de-sete/

 

Mettre un titre pareil, film culte de ma jeunesse, avec mon chouchou Steve Mc Queen… ne pouvait que m’inciter à me déplacer… mais pas seulement…

Le Pôle Culturel Camponac Bordeaux Pessac fait les choses en grand et les fait bien.

Autour d’une barque, promesse iodée de gourmandises, Franck Raynal, maire de Pessac, ouvre les Chemins de mer …

Inviter Vivi Navarro pour exposer dans la salle au doux nom d’Hugo Pratt… illustrateur, voyageur célèbre…

 

 

 

IMG_0905                                                     IMG_0910

 

 

Quel joli clin d’œil, délicate attention à cette aventurière…

Marc Wiltz, directeur des éditions Magellan & Cie, a su repérer chez Vivi la noblesse d’âme, caractère entier, bien trempé d’eau de sel en mer, d’eau douce sur terre.

 

 

IMG_0922                                            IMG_0938

 

 

Vivi sait dire les choses, se faire oublier.

Dans ce mode masculin, la discrétion est de mise, cela n’empêche pas, touche féminine, un trait de bleu sur ses yeux, une pointe de rose sur ses lèvres, un soupçon de parfum dans son sillage…

Mr Wiltz a su modérer avec intelligence la conférence pour notre plus grand plaisir.

Ecoutez Vivi vous conter ses aventures c’est partir en voyage …

Elle nous embarque avec elle, dans la rouille, les embruns,  jours de tempête, de beau temps…

Feuilles de papiers, ratures, spirales, tampons, entre deux roulis, Vivi transmet ses sensations.

Sur un porte-container de 400 m de long, un voilier aux voiles multiples, le Biladi en partance pour Tanger.

Emotion, étonnement, romantisme sont au rendez-vous.

Les grades si importants ont toutes leurs importances, n’ont pas d’importance…

Sous sa main, du plus petit au plus grands, chacun prend une valeur… reconnaissance.

Sous sa main, les visages ont un prénom un nom… (Merci!)

Lorsque Vivi prend son pinceau pour dédicacer un livre, son livre, l’espace d’un instant, elle n’est plus là, repartie sur l’océan, dans les voiles du voilier tant aimé …

Voiles du Kruzenshtern, le dernier cap-hornier Russe.

Vivi est libre…

 

 

IMG_0915                                                   IMG_0914

 

 

Mention très bien : 334

Vous souhaitez la connaître mieux ?

N’hésitez pas à vous offrir son dernier livre, le Kruzenshtern.

Les textes, photos, dessins, de sa main… vous sont vendus, offerts, mais… ils lui appartiennent pour toujours…

 

Ses aquarelles sont incontestablement d’une qualité unique, rare, Vivi est une artiste véritable…

Un présent à s’offrir…

 

Un don est descendu sur Vivi Navarro…

Vivi Navarro de Sète!

Sète a bien de la chance d’avoir en ses murs, un tel patrimoine en vogue…

 

 

IMG_0913                                                  IMG_0906