IMG_1038

Jean Luc tonnelier Smith Haut Lafitte

 

…JEAN-LUC ITEY…

…TRAVAIL D’ART …

 

Il arrive le premier dans les vignes de la tourelle de Smith Haut Lafitte.

Il aime ce moment de rencontre avec la nature.

Jean-Luc travaille ici depuis 2001, dans des conditions agréables, nécessaires à un travail physique important.

C’est un art de savoir fabriquer, sur place, par choix du propriétaire, les barriques d’un château de renom…

La barrique château…

La barrique Bordelaise.

Signature élégante, grâce au liage final… châtaignier lié avec de l’osier.

N’allez surtout pas la confondre avec la barrique de Bourgogne…

Sa moyenne de production est de 3 à 4 barriques par jour, ce qui, à l’année donne une jolie production variante de 450 à 500 futs.

Une centaine de barriques sont fabriquées dans des tonnelleries extérieures afin de permettre une amélioration, une vision différente sur le travail.

Pour cela Jean-Luc travaille en collaboration avec l’œnologue, le maître de chai.

Sélection des bois, bois de chêne, Français uniquement, qu’ils feront sécher pendant deux ans à l’air libre.

Cela permettra, entre autres, de le laver de ses tanins les plus grossiers.

Une fois sec, une  tonnellerie plus industrielle fera l’usinage de la douelle, ces pièces de bois qui vont faire toute la barrique.

 

 

 

IMG_1034                                                      IMG_1035

 

 

 

Travail très précis, au niveau des jointages, effectués par de grosses machines.

Différentes étapes.

*Montage de la barrique en rose, les douelles sont droites, cela va faire comme une jupe.

*Première chauffe, consiste à mettre cette jupe sur le feu, pour lui donner forme, galbe…

*Deuxième chauffe, en douceur, pour faire dégager les arômes, si c’est un vin blanc ou un vin rouge.

L’art du tonnelier se manifeste particulièrement dans ces moments délicats de surveillance, d’attention, de savoir-faire.

La chauffe sera spéciale pour apporter des notes différentes.

Recherche de notes épicées, caféinées pour les rouges.

Beaucoup plus vanillées, saveurs amandes grillées pour les blancs.

 

 

 

IMG_3877

 

 

*L’épreuve, après la mise et le serrage des fonds, par l’eau chaude, l’air, afin de savoir si la barrique est étanche, s’il n’y a pas de fuite.

*Finitions, par un ponçage extérieur soigné à la main, mise en place des barres de renfort devant, les chevilles, les cercles définitifs.

C’est un moment unique de regarder travailler Jean-Luc avec un des outils de son père, qui, avant sa retraite était… tonnelier chez Pétrus…

 

 

 

IMG_1047                                                       IMG_1032

 

 

Il travaille avec efficacité, force, douceur.

Une atmosphère particulière se dégage de cet endroit gardé authentique.

Jean-Luc parle avec plaisir de son travail, se tait quand il travaille.

Il rêve de St Emilion dont il est tombé amoureux, cadre magnifique de sa jeunesse, premier travail de tonnelier.

Merci Monsieur le tonnelier… pour votre patience lors de ma présence, votre partage généreux lors de ces deux rendez-vous à quelque mois l’un de l’autre.

Mr et Mme Cathiard peuvent être fiers de votre travail.

Art, patrimoine…

Mention très bien: 334

 

 

IMG_1037                                                        IMG_1006

 

 

Sur un fond de fût, bois accroché au mur, un croquis… un lièvre court, un lièvre de Smith Haut Laffite, celui qui attend Jean-Luc à son arrivée, tôt le matin…

Un lièvre coloré, plein de punch, joyeux…

Une œuvre du tonnelier …

 

 

IMG_3878                                                      IMG_3885

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>